Le prix Nobel de médecine attribué à David Julius et Ardem Patapoutian

Patrik Ernfors (d), membre du Comité Nobel de physiologie ou médecine, à côté d'un écran affichant les lauréats du Prix Nobel 2021 de physiologie ou médecine David Julius (g) et Ardem Patapoutian, lors d'une conférence de presse à l'Institut Karolinska à Stockholm, Suède, le 4 octobre 2021.
Patrik Ernfors (d), membre du Comité Nobel de physiologie ou médecine, à côté d’un écran affichant les lauréats du Prix Nobel 2021 de physiologie ou médecine David Julius (g) et Ardem Patapoutian, lors d’une conférence de presse à l’Institut Karolinska à Stockholm, Suède, le 4 octobre 2021. AFP – JONATHAN NACKSTRAND

Le Nobel de médecine 2021 a été attribué ce lundi 4 octobre à l’Américain David Julius et à l’Américain d’origine libano-arménienne Ardem Patapoutian, pour leurs découvertes sur la façon dont le système nerveux ressent la température et le toucher.

Leurs découvertes ont permis d’identifier des récepteurs cutanés permettant à l’organisme de ressentir à la chaleur ou au froid, ainsi qu’à la pression mécanique au niveau de la peau ou des organes internes, une percée scientifique qui a entraîné de nombreuses recherches permettant d’améliorer significativement notre compréhension des mécanismes de transmission nerveuse de ces messages sensoriels.

« Les lauréats ont identifié un maillon crucial qui manquait encore à notre compréhension des interactions entre nos sens et l’environnement », souligne l’Académie Nobel dans son communiqué.

David Julius, 65 ans, professeur à l’Université de Californie, a utilisé la capsaïcine, un composant actif du piment qui provoque une sensation de brûlure, pour identifier un capteur dans les terminaisons nerveuses de la peau qui réagit à la chaleur.

Ardem Patapoutian, professeur au Scripps Research en Californie né en 1967, a lui utilisé des cellules sensibles à la pression pour découvrir une nouvelle classe de capteurs qui répondent aux stimuli mécaniques dans la peau et les organes internes.

Outre les vaccins à ARN messager, des experts de l’adhésion des cellules, des nouvelles voies pour des traitements en rhumatologie, des champions de l’épigénétique ou de la résistance aux antibiotiques auraient pu recueillir les lauriers pour le 120e anniversaire des prix, selon les experts des prix scientifiques sondés par l’AFP.

L’an dernier, en pleine pandémie, le prix 2020 était allé à des virologues, trois découvreurs de la redoutable hépatite C.

La saison des Nobel se poursuit à Stockholm mardi avec la physique, mercredi avec la chimie, avant les très attendus prix de littérature jeudi et de la paix vendredi, seule récompense décernée à Oslo. Le plus récent prix d’économie clôt le millésime lundi prochain.

RFI

Spread the love

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
2 + 2 =


Next Post

Facebook, Instagram et WhatsApp en panne

lun Oct 4 , 2021
Ce  après midi de lundi 4 octobre 2021, les reseau sociaux Facebook,Instagram et WhatsApp sont  hors service. La Côte d’Ivoire, comme plusieurs pays du monde est touché par ce disfonctionnement qui affecte des millions d’utilisateurs . Andy Stone, directeur de la communication de Facebook a tweeté pour s’excuser  auprès de […]

DERNIERES INFOS

Instagram did not return a 200.

Directeur de Publication

BAMBA AMADOU

Journaliste formé à l’institution britannique Media Diversity Institute (MDI), membre du cabinet de l’Union Nationale des Journalistes de Côte d'Ivoire (UNJCI ), secrétaire général de l’Union des Journalistes Professionnels pour la Promotion de la Paix et du Développement (UJPD)

Catégories