LA COUR AFRICAINE ENTREPRENDRA UNE MISSION DE SENSIBILISATION DANS L’UNION DES COMORES

0

Une délégation de la cour africaine des droits de l’homme et des peuples entamera une mission de sensibilisation dans l’union des Comores. Cette mission aura pour but d’exhorter le pays à rendre une déclaration tout en leur faisant connaitre la Cour. « La mission vise à faire connaître l’organe judiciaire panafricain et à encourager l’Union des Comores à déposer la Déclaration spéciale à l’effet de permettre aux individus et à d’autres d’accéder directement à la Cour » a annoncé l’Honorable Juge Imani.

La Présidente de la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples, l’Honorable Juge Imani Daud Aboud, conduira une délégation forte de six membres de la Cour à l’Union des Comores dont le Vice-président de la Cour, l’Honorable Juge Blaise Tchikaya, le Greffier adjoint Nouhou Diallo et les principaux membres du personnel du Greffe.

Rappelons que Les Comores ont adhéré au Protocole à la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples relatif à la création d’une Cour africaine des droits de l’homme et des peuples le 23 décembre 2013 mais n’ont pas encore fait la Déclaration spéciale prévue à l’article 34(6). Il faut souligner qu’à ce jour, seuls huit États notamment, le Burkina Faso, la Gambie, le Ghana, la Guinée Bissau, le Malawi, le Mali, le Niger et la Tunisie sur les trente-trois (33) États parties au Protocole ont déposé les Déclarations sur 55 États membres de l’UA.

Evy D.

 

 

Suivez-nous
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Remarque après le formulaire de commentaire

Résoudre : *
20 − 16 =


العربيةEnglishFrançaisDeutschPortuguêsРусскийEspañolKiswahili