Côte d’Ivoire: Tidjane Thiam s’exprime pour la première fois depuis son retour

1

 

24 heures après son arrivée, Tidjane Thiam a visiblement souhaité mettre les points sur les « i ». Son passage, à sa descente de l’avion, à la résidence privée du président Ouattara, où se trouvait d’ailleurs deux de ses frères, notamment Augustin Thiam, gouverneur de Yamoussoukro, fidèle allié du chef de l’État depuis 2000, a relancé la rumeur : l’idée que Tidjane Thiam pourrait rejoindre le parti présidentiel, le RHDP. Car les deux hommes se sont également vu, une première fois, en février à Bruxelles lors du sommet Union africaine-Union européenne, puis en mai sur la Côte d’Azur, à Mougins, ou le couple Ouattara possède une maison.

Après sa visite au domicile du président Ouattara lundi, puis son déplacement dans son fief familial de Yamoussoukro, Tidjane Thiam est allé rendre visite ce mardi, à Daoukro, à celui qu’il appelle « son père » : Henri Konan Bédié, l’ancien chef de l’État et actuel président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire. Pour rappel, l’économiste chevronné était l’un des ministres les plus influents et puissants jusqu’à la chute de Bédié en 1999.

À la sortie de cet entretien avec tous les pontes du parti, Tidjane Thiam a donc évoqué pour  la première fois son retour en Côte d’Ivoire, et rappelé qu’il n’avait qu’une famille politique : le PDCI. « C’est un voyage extrêmement important, mais aussi très agréable pour moi, a-t-il déclaré. Le pays m’a beaucoup manqué et c’est vraiment avec beaucoup de plaisir que j’ai retrouvé notre pays, nos compatriotes et, il y a quelques instants, son excellence le président Henri Konan Bédié, que je suis venu saluer. Effectivement, c’est mon père, donc c’est le devoir agréable de tout fils de venir saluer, présenter ses respects à son père. Et je souhaitais le faire dans de bonnes conditions, à l’occasion d’un retour qui est joyeux. Donc c’était vraiment le moment idéal pour moi, pour venir le saluer à Daoukro que je connais bien. »

« Il y a une continuité, poursuit-il, je n’ai jamais quitté le PDCI-RDA, j’ai toujours été membre du PDCI-RDA. De chaque côté de ma famille, on trouve le PDCI-RDA. On connaît bien l’histoire du président Félix Houphouët-Boigny, on connaît moins celle de mon grand-père maternel qui est un des signataires de l’acte fondateur du PDCI-RDA à l’Étoile du sud. Donc nous sommes une famille PDCI, nous restons une famille PDCI. »

Alassane Ouattara, Henri Bédié… Tidjane Thiam souhaite désormais rencontrer l’ex-président Laurent Gbagbo. Le banquier avait expliqué que la décrispation du climat politique était l’argument qui l’a poussé à rentrer au pays. Interrogé sur RFI sur ses prétentions pour la prochaine présidentielle prévue dans trois ans, Tidjane Thiam avait indiqué : « reposez-moi la question en 2025. »

Rfi.fr

Suivez-nous
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Remarque après le formulaire de commentaire

Résoudre : *
5 × 30 =


العربيةEnglishFrançaisDeutschPortuguêsРусскийEspañolKiswahili