CÔTE D’IVOIRE/ Le ministre Amadou Coulibaly inaugure la Mosquée de Lagnéné dans le Poro

mosquée en côte d'ivoire

2

CÔTE D’IVOIRE/ Le ministre Amadou Coulibaly inaugure la Mosquée de Lagnéné dans le Poro

Le vendredi 1er juillet 2022,  le ministre de la Communication et de l’Economie numérique, Amadou Coulibaly a inauguré  la mosquée de Lagnéné, village  situé à 8 km à l’ouest de Korhogo. C’était en présence d’éminents guides de la communauté musulmane, dont le Cheick Aïma Ousmane Diakité, les imams Cissé Djiguiba, Sekou Sylla et Konaté Daouda.

El hadj Ouattara Daouda s’est vu confier officiellement les charges de l’imamat. Agé de 63 ans, père de 12 enfants dont 6 filles, le nouvel imam a officié 23 ans durant avant cette intronisation officielle.

Investi du pouvoir d’imam, il lui été demandé de se conformer aux prescriptions du Saint Coran et de respecter toutes les décisions qui seront prises par le Conseil Supérieur des Imams des Mosquées et des Affaires Islamiques en Côte d’Ivoire (COSIM), représenté par le président, Cheick Aïma Ousmane Diakité

« Merci à tous et à chacun d’être venu honorer Dieu, dire merci à Dieu qui a permis, à travers nos pères et aujourd’hui le ministre Amadou Coulibaly d’achever la construction de cette mosquée et de nous donner une si grande joie. Il l’a fait par fidélité, par amour et pour la symbolique de cet acte, nous avons souhaité être là pour faire connaître cet exemple à suivre, à méditer par la communauté afin que tous sachent qu’il ne faut pas désespérer de notre pays ; qu’il y a des hommes qui non seulement respectent leurs engagements mais aussi ceux de leurs parents », a traduit le président du COSIM.

Initiée par le défunt Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, la réalisation de cette mosquée est estimée à environ 50 millions de Fcfa. Elle compte 300 places entièrement recouverte de tapis, des brasseurs d’air, des bloc-latrines modernes, un espace-morgue et un autre espace dédié aux ablutions.

Le ministre de la Communication et de l’Economie Numérique ; porte-parole du Gouvernement, a souhaité que les lieux de culte se multiplient afin que la paix et la cohésion soient le quotidien de tous. Non sans mettre en garde, en ces temps d’extrémisme violent.

« Aucune religion ne doit faire la promotion de la haine, du mensonge et de la maltraitance. Que les lieux où on invoque Dieu ne soient pas des lieux où l’on incite à la haine, à la division, à la violence ou à la guerre. Les lieux de prière ne doivent pas être des lieux d’exclusion. L’islam, dans notre entendement, est une religion de fraternité et de cohésion », a exhorté Amadou Coulibaly, député de Korhogo sous-préfecture.

 

 BAMBA AMADOU avec infosdivoire.net et Cercom MICEN

 

Suivez-nous
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Remarque après le formulaire de commentaire

Résoudre : *
12 + 29 =


العربيةEnglishFrançaisDeutschPortuguêsРусскийEspañolKiswahili