CÔTE D’IVOIRE/ L’ASSOCIATION DES FEMMES CHERCHEURES DE CÔTE D’IVOIRE (AFEMC-CI), INVESTIE LA PRÉSIDENTE, PROFESSEUR CÉLINE SIDONIE NOBAH KACOU-WODJÉ.

2

CÔTE D’IVOIRE/ L’ASSOCIATION DES FEMMES CHERCHEURES DE CÔTE D’IVOIRE (AFEMC-CI), INVESTIE LA PRÉSIDENTE, PROFESSEUR CÉLINE SIDONIE NOBAH KACOU-WODJÉ.

La Cérémonie officielle d’investiture du Bureau de l’association des femmes chercheures de côte d’ivoire (AFEMC-CI), s’est tenue le mardi 02 août 2022 à l’Amphithéatre CNMS de la Cité Rouge d’abidjan-Cocody.


L’AFEMC-CI, est une Association qui regroupe les Enseignantes- Chercheures et les Chercheures de toutes les Universités et Centres de Recherche en côte d’ivoire. Elle a pour mission, d’assurer l’épanouissement professionnel des Femmes Enseignantes et Chercheures. Et aussi la promotion des Femmes chercheures au niveau National et International mais aussi et surtout appuie les initiatives de ces dernières auprès des organisations Gouvernementales et non Gouvernementales dans le cadre de la recherche pour le développement.


Depuis sa création, l’AFEMC-Ci, a été confiée à deux Femmes Chercheures. De 1995 à 2015, la Présidente fut le Professeur ABiBA SANOGO TITOU KONÉ, suivie du Professeur RITA CAROLINA KAKOU YAO, Présidente de L’AFEMC-CI de 2015 à mars 2022.
Et le 26 mars 2022, à l’issue d’un scrutin élargi aux sections, Professeur, DR (MC) CÉLINE SIDONIE NOBAH KACOU-WODJÉ, a été élue présidente de L’AFEMC-CI avec 349 voix contre 50.

Afin de rendre public ce plébiscite, de présenter officiellement la présidente et le Bureau de ladite Association aux instances gouvernementales, aux institutions de l’enseignement supérieur, aux organisations internationales et aux Associations.
Professeur, CÉLINE SIDONIE NOBAH KACOU-WODJÉ,

Présidente de l’AFEMC-Ci, a révélé que, la création de cette Association, c’est dans le but de valoriser les productions Scientifiques et de promouvoir la culture de partage de la Science et des connaissances avec les populations Ivoiriennes et entre Chercheures de l’AFEMC-Ci (Association des Femmes chercheures de côte d’ivoire), entend se hisser au Rang des institutions de haut niveau pour la recherche aussi bien au plan National, qu’international.
Pour elle, que la Femme soit visible de par ses activités de recherche, de par ses résultats de recherche et de par la pierre qu’elle apporte à la construction de l’édifice côte d’ivoire. Mais aussi, elle demande aux femmes chercheures, d’adhérer massivement à l’Association et qu’elles répondent promptement aux convocations pour les différentes activités. Mais aussi et surtout elle souhaite que, les Femmes Chercheures s’inscrivent réellement dans les Commissions de travail, les Commissions de rédaction de projet, de ligne éditoriale afin que la recherche soit visible.


Au titre des actions en cours et de celles à méner, la Présidente s’est voulue rassurante.
Les partenariats ont déjà débuté avec ONU Femmes, le PNUD ainsi qu’avec certaines institutions Ivoiriennes. La réorganisation de la Gouvernance administrative, cela à déjà commencé avec les statuts et règlements intérieurs. Et aussi l’encadrement pédagogique des jeunes Sœurs, parce qu’il faut susciter des vocations de chercheures.

Cette cérémonie a vu la participation de DR NAMIZATA BINATÉ FOFANA., la représentante de Madame, la Ministre de la Femme, de la famille et l’enfant et bien d’autres responsables du Gouvernement.

Il faut noter que, la présidente de L’AFEMC-CI, CÉLINE SIDONIE NOBAH KACOU-WODJÉ, a fait savoir que son souhait le plus ardent est de chercher les financements pour les projets mono ou pluridisciplinaires en faveur des femmes, contribuer à la sensibilisation à la formation et à l’éducation des femmes et des jeunes filles et développer un esprit d’équipe dans le monde des chercheures.

Aretha laFrançaise

Suivez-nous
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Remarque après le formulaire de commentaire

Résoudre : *
6 + 22 =


العربيةEnglishFrançaisDeutschPortuguêsРусскийEspañolKiswahili