Site icon MEDIA DIVERSITY

CÔTE D’IVOIRE / Atelier Genre et Corruption : la GIZ renforce les capacités des acteurs de la société civile

Atelier Genre et Corruption : la GIZ renforce les capacités des acteurs de la société civile.

Vue d’ensemble salle de formation Atelier Genre et Corruption_GIZ

Venues des quatre coins du pays, une quarantaine d’Organisations de la Société Civile (OSC) bénéficie d’une formation sur la thématique du Genre et de la lutte contre la corruption, à l’initiative de la GIZ_ Cote d’Ivoire.

En effet, selon l’ONG Transparency International : « il est de plus en plus reconnu que le Genre amplifie les effets de la Corruption, en particulier quand il s’agit de la prestation de services publics dans certains pays ». Et cela peut prendre des formes telle que la sextorsion qui est définit par l’Association Internationale des Femmes Juges comme « l’abus de pouvoir pour une faveur sexuelle ».

Partant de ce constat, et en vue de contribuer à lutter efficacement contre les violations des droits des femmes, la GIZ a mobilisé deux de ses projets à savoir le Projet Bonne Gouvernance et le Projet Promotion de l’Etat de droit et de la justice, pour l’organisation de cet atelier.

L’objectif visé est non seulement de mieux faire comprendre ce qu’est la corruption et comment affecte-t- elle les femmes, mais aussi de donner aux Organisations de la Société Civile, les outils pour aider les femmes affectées par la corruption, à adopter la meilleure conduite à tenir.

Céline BARDET la formatrice de cet atelier

Selon Céline BARDET, Juriste et Enquêtrice Criminelle Internationale, Experte des questions de Genre et l’impact des crimes notamment de la corruption sur les femmes, formatrice de cet atelier ; « au sortir de cette session de formation, les OSC vont mieux comprendre pourquoi le Genre a un impact sur la corruption, et elles seront par la même occasion, en capacité de défendre les femmes victimes de la corruption, de mieux les orienter et de les accompagner juridiquement et psychologiquement, car mieux on sait les choses, plus on est efficace ».

SONIA YEBOUA épse Coulibaly, représentant Mr Philipp WIEDERSPAHN le Chef de Projet Bonne Gouvernance-GIZ

Quant à Sonia YEBOUA épse Coulibaly, Conseiller Technique pour la Composante Renforcement des Capacités des OSC, représentant monsieur Philipp WIEDERSPAHN, Chef du Projet Bonne Gouvernance pour l’Accroissement des Investissements et de l’Emploi en Côte d‘Ivoire – GIZ, elle a salué l’intérêt que les OSC portent à la thématique du Genre et de la lutte contre la Corruption et les a ensuite exhorté à : « faire un bon usage de ce renforcement de capacités qui aura sans doute un grand impact dans vos actions de sensibilisation et de lutte contre la corruption à court, moyen et long terme » a-t-elle déclaré lors de la cérémonie d’ouverture.

Photo de famille atelier genre et corruption _GIZ

Cette formation s’est déroulée du lundi 05 aujeudi 08 septembre 2022, à l’Hôtel Résidence LIMANIYA, à Abidjan, Cocody-Riviera Golf.

 

BAMBA AMADOU

Suivez-nous
Quitter la version mobile